Scènes de ménages : librement adaptée par Alain Kappauf de la série Escenas de Matrimonio, diffusée depuis le 9 novembre 2009 sur M6.

Scènes de ménages : Ils forment le couple octogénaire de la série. Ils se sont rencontrés en août 1965 dans un parc au bord d’un étang à Montargis, dans lequel Raymond s’était retrouvé à la suite d’un retard de train. Ils ont une fille unique, Caroline, pour laquelle ils ont peu d’affection, et deux petits-fils, Corentin et Anthony. Ils semblent toutefois plus proches d’Anthony. Leur principal trait de caractère est la méchanceté gratuite à l’égard de leur famille ou leurs voisins, souvent pour tuer le temps alors qu’ils estiment s’ennuyer chez eux depuis qu’ils sont en retraite. Ils résident dans un appartement situé au cinquième étage d’une copropriété.
Raymond est un gendarme en retraite. Il a un frère, Robert, qu’il voit très peu. Le quotidien du couple se résume souvent à se faire des mauvais coups et à s’envoyer des méchancetés. En apparence, ils se détestent mais il leur arrive fréquemment d’allier leurs efforts pour rendre la vie impossible à leurs voisins, aux passants dans la rue et parfois même à leurs amis et leur famille ainsi qu’à leur propre fille. Ils ont aussi l’habitude d’espionner les voisins des immeubles avoisinants avec une paire de jumelles et de fouiller leur courrier ainsi que de prendre les funérailles de leurs amis à la rigolade. Raymond a par la suite monté une radio, dénommée « Radio Moustache », à laquelle Huguette s’est ensuite alliée.

Huguette est une ex-femme au foyer dans Scènes de ménages, piètre cuisinière, qui passe son temps au marché à écouter les ragots de Françoise, à éplucher les légumes ou à tricoter devant la télévision avec Raymond. Elle fréquente pendant un moment M. Jasmin, puis Roland, un homme cultivé et séduisant, ce qui a le don d’agacer Raymond. Contrairement à Raymond, elle est fan de Michaël François, un chanteur ringard dont elle fredonne souvent Bella, bella amorosa, nous nous aimions, cet été là, que ses amies et elle sont déjà allées voir en concert. Plus encore, elle ne permet à personne d’insulter Michaël François. Elle lit souvent les romances à l’eau de rose de Jessica Di Amore et le magazine La Vie en Mauve. Malgré les apparences, c’est elle qui fait la loi dans leur couple.

Raymond (Scènes de ménages) occupe ses moments de loisirs en construisant des maquettes et en écrivant ses mémoires ainsi que des romans policiers de la saison 1 à 6. Dans la saison 7, il aime beaucoup parier sur des chevaux, sans succès. Depuis plus récemment, il possède Framboise, une jument sur lequel il parie aux courses (mais qui ne gagne jamais). Il ne manque jamais une occasion de critiquer négativement la cuisine d’Huguette. On le voit à plusieurs reprises lire un livre de la série SAS. Ils sont souvent devant la télévision, se disputant chaque soir sur le programme. Le couple chante parfois la première partie du refrain de la chanson Pouet! Pouet! de Georges Milton. Raymond surnomme Huguette « ma poule » ou « Guéguette ». Ils se sont mariés car Huguette a fait croire à Raymond qu’elle était enceinte. Ils ont leurs petites habitudes qu’ils ne changeraient sous aucun prétexte. Malgré tout, même s’ils ne se l’avoueront probablement jamais, ils s’aiment profondément et ne pourraient rien faire l’un sans l’autre.

Le couple Scènes de ménages a également fondé une petite association avec des amis, le FLV (Front de libération des vieux), avec lequel ils ne fédèrent que six adhérents, mais comptent bien monter en puissance pour obtenir un pouvoir de pression sur les décisions de la municipalité et sur les jeunes du square, leurs pires ennemis.

Depuis la saison 8, Scènes de ménages accueillent une jeune et jolie étudiante en médecine prénommée Laura qu’ils apprécient (plus que leur propre fille, semble-t-il) et à laquelle leur neveu Estève n’est pas insensible. Cependant, avec le couple, la jeune étudiante n’est pas au bout de ses surprises.

Dans la saison 10, Raymond apprend qu’il a un fils caché, issu de l’union avec une jeune fille qu’il a draguée lors d’un bal des pompiers, avant son mariage. Ce fils semble le synonyme de la réussite, contrairement à Caroline, la fille de Raymond et Huguette. Bien que cela agace Raymond, le couple va également créer le fan-club de Michaël François, idole d’Huguette, allant jusqu’à créer des objets à son effigie, ce que Michaël François lui-même n’appréciera pas.