Apparu à Wuhan, dans le centre de la Chine fin décembre 2019, un nouveau virus baptisé provisoirement « Covid-19 », tous les détails …

Le virus est à l’origine de centaines de décès et de milliers d’infections à travers le monde. L’inquiétude est bien réelle d’autant plus que l’épidémie n’a de cesse de se propager et est partie pour durer. Origine, symptômes, traitement, précautions…on vous dit tout !
Coronavirus : qu’est-ce que c’est ?
Après le SRAS en 2003 et le MERS en 2012, un nouveau coronavirus inquiète. Mais qu’est-ce que les coronavirus d’ailleurs ? Ils font partie d’une famille de virus responsables de plusieurs infections chez certains mammifères ainsi que chez l’homme. Ils regroupent sept types de virus dont trois très dangereux et peuvent aussi bien provoquer un simple rhume qu’une infection pulmonaire sévère.

Coronavirus chinois : origine et transmission

C’est à la fin du mois de décembre, sur un marché local spécialisé dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons dans la province de Hubei, en Chine, que serait apparu le fameux 2019-nCoV. Ce dernier se transmet entre humains par voie aérienne, lors de contacts directs, en se serrant la main par exemple, ou en toussant, en éternuant ou encore en touchant un objet contaminé, à l’instar du virus de la grippe. A noter que le temps d’incubation est estimé entre 10 et 14 jours.

À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement pour venir à bout du coronavirus.

Coronavirus chinois : symptômes

À l’instar d’une grippe, les premiers symptômes s’apparentent à ceux d’un rhume couplés à des maux de tête, de la toux, de la fièvre ou une gorge irritée mais très vite, ces derniers peuvent s’aggraver jusqu’à provoquer une bronchite, une pneumonie, des difficultés respiratoires, une insuffisance rénale…jusqu’au décès de la personne infectée. Il en convient donc de surveiller, si vous avez voyagé en Chine récemment, des symptômes tels qu’une fièvre supérieure à 37,5°C, des frissons, des courbatures, une toux, une fatigue intense, des maux de tête et des difficultés respiratoires.

Coronavirus chinois : diagnostic et traitement

À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement pour venir à bout du coronavirus. Si des signes d’infection se manifestent chez une personne ayant été en Chine dans les 14 jours précédant les symptômes, un diagnostic est établi et sera confirmé par un examen biologique développé par le centre national de référence des virus respiratoires de l’Institut Pasteur.

Coronavirus chinois : prévention

Pour réduire le risque d’infection par un coronavirus, les autorités sanitaires françaises préconisent de :

Se laver les mains régulièrement au savon pendant 20 bonnes secondes.
Tousser et éternuer dans un mouchoir à usage unique.
Éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche.
Coronavirus chinois : bilan des décès et personnes touchées
Le dernier bilan fait état de 1113 morts et de plus de 44 000 personnes infectées par ce nouveau coronavirus, essentiellement en Chine. À l’étranger, une vingtaine de pays sont touchés et 20 cas de contamination ont été recensés sur un navire de croisière maintenu à l’isolement au large du Japon. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété l’état “d’urgence de santé publique de portée internationale”. Et pour cause, l’épidémie se propage à vitesse grand V, le nombre de personnes contaminées ayant depuis peu dépassé celui du nombre de victimes de l’épidémie de SRAS qui avait touché le pays en 2002-2003.

Le dernier bilan fait état de 1113 morts et de plus de 44 000 personnes infectées par ce nouveau coronavirus, essentiellement en Chine.

En France, six personnes ont été diagnostiquées et toutes sont hospitalisées selon un protocole d’isolement. C’est toujours dans l’hexagone, à l’Institut Pasteur, que les scientifiques ont réussi à isoler le virus et tentent, à présent, de créer un vaccin dans le but de lutter contre la propagation de l’épidémie.