Mylène Demongeot condamnée, la fin est proche selon ses médecins.

mylène demongeot

Comme elle nous l’avouait en avril dernier, la belle Mylène Demongeot, qui avait déjà été touchée par un premier cancer, puis un second.

Mylène Demongeot ensuite été l’une des victimes du Covid ! Une succession de malheurs qui a beaucoup inquiété son entourage…

Elle nous a raconté que lorsqu’elle a été amenée à l’hôpital pour le virus du coronavirus.

mylene demongeot fantomas

Mylène Demongeot a dû en effet bénéficier d’un traitement spécial parce que les médecins pensaient qu’elle était terriblement affaiblie.

Mylène Demongeot au plus mal n’était même pas prête à être intubée !

Les médecins ont donc choisi de lui donner le cocktail préconisé à ce moment-là par le professeur Raoult : de l’hydroxychloroquine couplée à des antibiotiques.

Et, par chance, ce médicament avait marché pour la belle Mylène Demongeot.

quel âge a mylène demongeot

Mais ce que nous ne pouvions pas savoir, c’est qu’à ce moment-là, l’état de Mylène était si préoccupant que les médecins la croyaient condamnée.

C’est ce que Kev Adams a confié à notre collègue de Télé Star.

En janvier de cette année, les deux acteurs étaient en train de tourner le film Maison de retraite (MDR), réalisé par Thomas Gilou, le directeur de La vérité si je mens !

Avait en effet souhaité que les deux acteurs jouent en duo, ux côtés de Gérard Depardieu, Daniel Prévost, Marthe Villalonga et Liliane Rovère.

mylène demongeot jeune

Liliane Rovère, la redoutable propriétaire du chien Jean Gabin dans la série Dix pour cent, sur France 2.

Mais même si le travail a commencé le 20 février pour Mylène Demongeot, le tournage a été suspendu trois semaines plus loin parce que “huit des acteurs principaux, qui ont dépassé les 80 ans, ont dû repartir chez eux pendant trois mois”, a indiqué le jeune comédien.

Parmi eux, la malheureuse Mylène Demongeot.

Mais Kev Adams a aussi dévoilé ses contacts avec l’hôpital de Laval (Mayenne) où l’actrice avait été hospitalisée.

age mylene demongeot

Et, comme il l’a reconnu, toujours à Télé Star, le service hospitalier a alors craint que le pire lui soit arrivé.

“Le médecin de l’hôpital nous a téléphoné pour nous demander de récrire votre film, car elle ne le réalisera pas. »

Par chance, après quasi un mois d’hospitalisation, Mylène a réussi à sortir de son lit, guérie !

Et depuis lors, il a eu la joie de voir Kev Adams et ses autres collaborateurs sur le plateau de Maison de retraite.

mylène demongeot 2019

Qui paraîtra très prochainement sur nos écrans !

Mylène Demongeot : “La réalité de mon cancer” !

Bonjour, Mylène, ma chérie, comment vas-tu ?

Mylène Demongeot : Bonjour, je vais très bien aujourd’hui, merci beaucoup.

mylene demongeot jeune

Mais vous comprenez, Mylène Demongeot a privilégié prendre toutes les mesures de sécurité requises, attendre deux examens à plusieurs mois de distance, avant de déclarer que j’étais vraiment hors de cause.

C’est très aimable à vous d’avoir écrit un si bel article à mon sujet, mais vous auriez dû me téléphoner.

Je ne mange pas, vous comprenez, et nous nous sommes connus et avons travaillé suffisamment longtemps ensemble pour le tolérer.

mylene demongeot son mari

MM : C’était difficile, mais vous avez bien raison.

Mylène Demongeot : Je n’ai donc pas eu de tumeur du sein, mais j’ai eu un véritable cancer du péritoine. Le péritoine est une membrane au niveau de l’abdomen qui enveloppe les intestins.

Après de nombreux examens, dont la chimiothérapie, aujourd’hui, Dieu merci, elle a totalement cessé d’exister.

Pourtant, j’ai choisi d’attendre que mes cheveux poussent avant d’en discuter, car sans cheveux, c’était réellement horrible !

Je souhaitais que tout revienne blanc, comme les cheveux de Françoise Hardy.

Mais non, pas le nôtre, hélas, c’est plutôt de l’argent, ce qui n’est pas si mal finalement.

MM : Qu’avez-vous éprouvé lorsque vous les avez égarés ?

Mylène Demongeot : Oh, c’était affreux ! J’ai eu une très vilaine expérience.

Après les premières sessions de chimio, ils ont entamé leur chute à la poignée, si vous pouviez voir ça, c’était terrible !

Alors je suis allé chez mon petit coiffeur et j’ai dit : “Je veux que tu me rendes comme Yul Brynner [l’acteur américain complètement chauve qui a joué dans Les Dix Commandements en 1956 ou Les Sept Mercenaires en 1960].

Tu as tout rasé !. Puis il a pris sa faucheuse et m’a donné une ardoise propre. Si vous aviez vu ce projet.

Au départ, j’ai trouvé ça marrant, mais ensuite, quand ça a commencé à pousser à nouveau en petits poils fins de biscuit, c’était une toute autre histoire.

mylène demongeot nue

“Je me haïssais corporellement !”, déclarait Mylène Demongeot lors de cet interview par téléphone.

MM : En fin de compte, vous êtes-vous adapté ?

MD : Mais, non, pas du tout ! J’ai vite acheté des perruques.

mylene demongeot malade

En conséquence, j’en ai désormais toute une collection, des blondes, des rouges, des roses.

Ils sont superbes !

Et changer de tête tous les deux jours, selon son humeur, ses envies, est assez sympa.

Toutefois, j’ai préféré attendre qu’elle repousse, et qu’elle soit assez longue, pour faire la maîtrise de soi que vous avez vue et dévoiler tout cela.

mylène demongeot camping

MM : Comment avez-vous découvert que vous aviez un cancer ?

Mylène Demongeot : Supposons que j’étais spécialement fatigué et que mon estomac était toujours très enflé.

Et puisque je ne supportais pas du tout d’être gonflée comme ça, je suis allée voir les docteurs qui me traitaient, mon médecin de famille, mon gynécologue, etc.

Et j’ai découvert que je souffrais d’un cancer.

mylene demongeot mayenne

Ils ont tous accepté de me dire : “Mais non, ce n’est rien, il faut manger moins, faire du sport, consommer du charbon, des probiotiques Ça marchera.

Mylène Demongeot : Quoi qu’il en soit, j’ai fait tout ça, et je me suis tout de même ressentie très mal.

Et comme j’ai depuis toujours été quelqu’un qui écoute énormément mon corps et qui est particulièrement attentif à tous les messages qu’il envoie.

Elle a fini par aller voir le docteur que Jean Piat m’a recommandé [qui a partagé la scène avec elle dans Love Letters il y a trois ans, ndlr], une très gentille personne…

mylene demongeot nue

MM :Qui a enfin trouvé le mal dont vous souffrez ?

MD : Je suis allé le voir et j’ai déclaré : “Écoutez, docteur, tout le monde me dit que je vais très bien, mais je dis que je ne vais pas bien !

Je crois que ce serait une bonne idée que vous me donniez un check-up.

Et le journaliste répondu : “Eh bien, vous avez effectivement raison. Si vous en éprouvez le besoin, allons-y.

mylene demongeot

Mylène Demongeot : “Je suis reparti à l’hôpital le jour suivant pour un examen approfondi, et le verdict a été le suivant : cancer du péritoine !”

J’avais donc bien quelque chose. Vous voyez combien il est important de constamment nous écouter.

MM : Ce qui implique que vous avez pu traiter le problème relativement vite ?

MD : Bien évidemment, nous avons pu intervenir dès les premiers symptômes de la maladie.

mylène demongeot age

Avec une “bonne” chimiothérapie, je dis bonne, car dès les toutes premières sessions, ce qui est introduit dans le corps a réellement l’effet d’une pompe !

Et en même temps, vous pensez que cela vous fait énormément de bien.

Mylène Demongeot a faillit tout arrêter, elle était au bout suite à son terrible cancer.

Et puis, en juillet, après je ne sais combien de sessions, j’étais tellement fatiguée que j’ai déclaré : “Je veux tout arrêter, STOP !”

mylene demongeot age

On arrête.” Je pense qu’il m’en manquait deux, mais ça commençait à devenir trop pour moi.

Au départ, je me suis sentie très bien, mais à la fin, j’ai cru que finalement j’allais me suicider !

J’en ai parlé à l’infirmière, elle a très bien entendu, et nous avons stoppé.

On m’a donné deux mois de congé, et à la fin de cette coupure, j’ai eu tous les tests nécessaires pour me rendre compte que tout allait pour le mieux.

demongeot mylène

Mais je le redis, il faut vraiment être attentif aux autres.

MM : Alors, tout va bien aujourd’hui ?

Mylène Demongeot : Oui, bien que cette folle prise de poids soit très gênante pour moi.

J’avais déjà débuté sous Lévothyrox pour mes troubles thyroïdiens, puis cela a poursuivi avec toutes ces mesures, et à ma grande stupéfaction, cela continue maintenant.

âge de mylène demongeot

Car même si vous êtes soigné, tout ce qui a été piqué au cours des prochains mois doit être purgé, ce qui n’est pas négligeable.

Même si c’est un bien moindre mal étant donné ce que j’ai vécu, c’est vrai !

Mais tout de même, ça me met en rage. On me recommande donc de faire du sport, mais j’ai mal au genou.

En résumé, la vie de Mylène Demongeot est compliquée. Alors, la célèbre actrice française de 85 ans essaye de s’amuser tant qu’elle reste jeune !