Meghan Markle va mal : ses déchirantes confidences.

Meghan Markle

Meghan Markle : la duchesse de Sussex a confié se sentir mal, dans une conversation avec la députée Holly Lynch, voici les détails poignants.

Si Meghan Markle peut compter sur le soutien de se fans, de sa famille et des femmes politiques, le mal-être est bien présent.

Pour l’épauler face à cette pression subie de la part des tabloïds britanniques, plus de 70 députées britanniques, aussi bien issues du parti travailliste que du parti conservateur, ont rédigé une lettre ouverte qui dénonce « la nature déplaisante et trompeuse » des articles de presse dont la duchesse de Sussex est la cible.

Un geste qui l’a profondément touchée, puisqu’elle a tenu à contacter Holly Lynch, à l’origine de ce courrier, par téléphone pour la remercier personnellement.

noel

Lors de cette conversation, l’épouse du prince Harry Meghan Markle n’a pas caché son émotion, ni sa tristesse face à la situation qui pèse sur elle depuis le début du mois d’octobre.

Dans les colonnes d’Harper’s Bazaar mercredi 30 octobre, le membre du Parlement britannique se confie sur leur échange : « J’ai été émue de l’entendre de vive voix », déclare-t-elle.

D’après ses déchirantes déclarations, la maman d’Archie Harrison se sentirait particulièrement seule dans cette douloureuse épreuve :

« Nous avons évoqué le fait qu’une femme peut parfois se sentir isolée aux yeux de l’opinion publique, mais nous sommes nombreuses à avoir ce sentiment et lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons être une véritable force, en suscitant les changements que nous voulons voir », relate Holly Lynch.

duchesse

Les mots employés lors de cette tribune ont en effet dû apporter beaucoup de courage à Meghan Markle.

« En tant que femmes parlementaires issues de diverses tendances politiques, nous voulons exprimer notre solidarité envers vousen prenant position contre le caractère souvent déplaisant et trompeur des reportages publiés dans certains de nos journaux nationaux ciblant votre personne et votre famille »,

écrivent les signataires, particulièrement touchées par les confidences de l’ancienne actrice dans le documentaire Harry & Meghan :

Meghan Markle

An African Journey diffusé sur ITV. Les représentantes politiques pointent du doigt des »relents de colonialisme » de la part des médias. Les élues n’hésitent pas à recadrer la presse britannique en leur sommant de distinguer les informations d’intérêt public, des sujets attentant à la vie privée d’une personne.

Si les tabloïds font un nouveau pas de travers, les députées se déclarent prêtes à intervenir. Une mise en garde qui devrait rassurer Meghan Markle, et qui lui va droit au cœur.

Meghan Markle, Kate Middleton, le prince Harry : ce que seraient leurs salaires dans la vraie vie

Les membres de la famille royale ont une chance inestimable : leur statut leur permet de mener une vie faste avec un train de vie qu’ils n’auraient peut-être jamais atteint s’ils n’étaient pas nés au sein de la Couronne, ou mariés à l’un de ses membres.

En contrepartie, Meghan Markle, Kate Middleton et le prince Harry donnent beaucoup de leurs personnes.

Le duc de Sussex, âgé de 35 ans, la future reine et l’ancienne star de Suits n’ont pas une minute à eux et doivent supporter une pression monstre.

Meghan Markle

Meghan Markle et Harry en savent quelque chose, eux qui vont s’octroyer une longue pause de six semaines de l’autre côté de l’Atlantique pour souffler…

Mais combien gagneraient-ils s’ils effectuaient le même genre de missions en tant qu’employés lambda ?

Une étude menée par le site britannique TheKnowledgeAcademy.comet publiée par le DailyMail, s’est penché sur le sujet, et une seule membre de la famille royale pourrait tenir la comparaison : la duchesse de Sussex.

Meghan Markle

Pour Meghan en effet, le calcul a été très simple : avant de faire son entrée en grande pompe dans la royal family le 19 mai 2018 lors de son mariage avec le père de son petit Archie, la jeune femme de 38 ans était actrice et gagnait très bien sa vie.

Le site a pris en compte son CV bien rempli (Suits, CSI Miami…) et considère que Meghan Markle gagnerait 33 754 euros par mois.

De quoi vivre très confortablement, contrairement à celui qu’elle a épousée il y a un an à la chapelle Saint-Georges à Windsor.

fils de Harry

Harry et Kate loin derrière…

En effet, de son côté, Harry aurait un peu plus de mal à joindre les deux bouts. Son « expérience » est un peu moins fourni que celui de sa femme Meghan Markle …

Le prince a servi l’armée britannique pendant 10 ans. S’il voulait y retourner, il pourrait toucher 4051 euros par mois en tant que capitaine.

Et s’il décidait de continuer à aider les nécessiteux comme il le fait chaque jour depuis qu’il est rentré en Angleterre, il gagnerait encore moins !

Au Royaume-Uni, un travailleur social touche en moyenne 2025 euros par mois. Un peu juste pour s’offrir des voyages en jets privés…

La maman de George, Louis et Charlotte pourrait bien devenir la première reine consort avec un titre universitaire.

Juste après ses études à l’université St. Andrews, la jeune femme de 37 ans a accepté un poste d’accessoiriste chez Jigsaw.

Un premier poste qui lui permettrait aujourd’hui d’accéder à un métier dans le marketing payé 2218 euros par mois. Devenir reine consort est un choix beaucoup plus judicieux…


Laeticia Faubert

Tout projet impressionnant commence par une étincelle et un esprit talentueux. Laetitia Faubert est la fondatrice du site MERCI MAMAN. À tout juste 38 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme et a lancé ce projet unique. Grâce à ses impressionnants talents dans le marketing numérique, elle continue d'être la force motrice au développement du site.