Choc : Brigitte Macron la cible du mouvement « Gilets jaunes ».

cible

Une cible : Emmanuel Macron n’est pas le seul à subir les foudres des Gilets jaunes. Son épouse Brigitte, elle aussi, est dans leur ligne de mire.

En cause de cette cible de choix ? L’image de « première dame riche » qu’elle renvoie au quotidien.

Le quinquennat d’Emmanuel Macron traverse sa première grosse crise. Si le mandat du Président de 40 ans a déjà été entaché par plusieurs polémiques, sa piscine au fort de Brégançon, l’affaire Benalla, les démissions successives de Nicolas Hulot, Laura Flessel ou encore Gérard Collomb, jamais auparavant il n’a dû faire face à une telle révolte populaire. Depuis le 17 novembre dernier, le mouvement des Gilets jaunes fait rage aux quatre coins de la France.

emmanuel macron

Ce samedi 8 décembre, le IVème acte du mouvement a même donné lieu à pas moins de 2 000 interpellations, dont plus de 1 700 gardes à vue. Une situation de crise qui a poussé Emmanuel Macron à prendre la parole face aux Français, après neuf jours de silence.

Depuis le palais de l’Elysée, ce lundi 10 décembre, Emmanuel Macron a annoncé sa décision de revaloriser le SMIC de 100 euros « sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur » mais également d’annuler l’augmentation de la CSG pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Un pas vers le peuple qui n’a pas été accueilli de la manière qu’il espérait.

la cible du mouvement

Tout au long de son passage à la télévision, le chef de l’Etat a en effet été la cible de railleries sur les réseaux sociaux, où les internautes lui reprochaient, outre ses mesures jugées insuffisantes, son attitude quelque peu crispée. Mais si l’ancien ministre de François Hollande en prend régulièrement pour son grade, son épouse Brigitte Macron, elle non plus, n’est pas épargnée par les Gilets jaunes.

Brigitte Macron perçue comme une “première dame riche” par les Gilets jaunes, une véritable cible !

Professeur d’information et de communication à l’université Paris II-Assas, Arnaud Mercier l’affirme : Brigitte Macron est tout autant la bête noire des Gilets jaunes que son président d’époux. En cause ? « L’image de première dame riche » qu’elle renvoie à la population, constate-t-il auprès de BFM TV. « La première dame se met en avant depuis le début du quinquennat sur un mode ‘paillettes’, notamment dans les pages de Paris Match, et revendique incarner l’élégance à la française », analyse Arnaud Mercier.

Le problème c’est qu’aux yeux des Français, la première dame de 65 ans vit surtout « dans une bulle ». « Chez les Gilets jaunes, il y a globalement une appropriation du vocabulaire révolutionnaire. Brigitte Macron, c’est Marie-Antoinette, tandis que l’on veut la guillotine pour Emmanuel Macron », ajoute le professeur. Et pour l’ex-professeure de théâtre et son élève, c’est tout sauf du cinéma…

brigitte macron

Brigitte Bardot clashe violemment Brigitte et Emmanuel Macron

Après lui avoir reproché de ne pas se soucier suffisamment de la cause animale, Brigitte Bardot a une nouvelle fois taclé Emmanuel Macron. La comédienne a en effet reproché au président de la République de se comporter comme « un maître sans empathie, extrêmement lointain, avec un côté royal ».

Le mercredi 28 novembre, Brigitte Bardot a exprimé son soutien au mouvement des gilets jaunes. Sur Twitter, la comédienne de 84 ans n’a pas hésité à poser en gilet fluo au côté de son chien E.T, lui aussi affublé d’une veste. « Je suis à fond avec eux !!! » a dans la foulée assuré la star du Mépris à nos confrères de Var Matin. Au passage, la compagne de Bernard d’Ormale en a profité pour souhaiter « une bonne jaunisse » à Emmanuel Macron. Quelques semaines plus tôt, la célèbre défenseuse des animaux n’avait déjà pas été tendre envers le chef de l’État. Sur les ondes d’Europe 1, elle l’avait en effet décrit comme « un Président en marche arrière pour ce qui est de la protection animale ».

macron

Brigitte Bardot est allée un peu plus loin dans les critiques au cours d’une interview accordée au Parisien publiée ce dimanche 2 décembre. « Macron tue les petites gens, a-t-elle en effet confié. Ça me fait mal au cœur. » La comédienne a ensuite affirmé que le président se comporte comme « un maître sans empathie, extrêmement lointain, avec un côté royal ». En juillet dernier, l’icône du cinéma français a rencontré Emmanuel Macron afin de lui demander d’interdire la chasse à courre.

Emmanuel Macron « devrait être acteur » selon Brigitte Bardot

cible

La star d’Et Dieu créa la femme garde visiblement un souvenir mitigé de ce rendez-vous. « Macron a un charme fou. Il devrait être acteur ce type. Il a un physique agréable, il est extraordinairement séduisant » a-t-elle révélé au Parisien. Brigitte Bardot a ensuite affirmé à propos de la première dame et de leur couple : « Elle est arrivée au milieu de notre rendez-vous avec leur chien. Je l’ai trouvée tout à fait charmante. Ils ont beaucoup d’allure tous les deux. C’est très joli leur histoire. Mais je préfère deux mochetés qui donnent des résultats. Le gouvernement ne fait rien (elle épelle) : R.I.E.N ». À la fois charmée et en colère, la protectrice des animaux, qui a récemment été anéantie par la perte de son chien Rondoudou, n’a donc pas mâché ses mots au sujet du couple présidentiel. Le charisme de Brigitte et Emmanuel Macron n’a donc pas été suffisant pour susciter l’adhésion de l’actrice, qui n’a pas manqué de le faire savoir avec son légendaire franc-parler.


Laeticia Faubert

Tout projet impressionnant commence par une étincelle et un esprit talentueux. Laetitia Faubert est la fondatrice du site MERCI MAMAN. À tout juste 38 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme et a lancé ce projet unique. Grâce à ses impressionnants talents dans le marketing numérique, elle continue d'être la force motrice au développement du site.